La galerie

Photographies de Catherine Caron

La visite du cabinet
Une petite visite virtuelle des lieux du cabinet Soulez Larivière & Associés, avenue de la Grande Armée dans le 17e arrondissement de Paris.
Les personnes
Les portraits des associés, collaborateurs et salariés du cabinet.
Les Bureaux
Les bureaux
Les bureaux du cabinet, au 22, avenue de la Grande Armée, dans le 17e arrondissement de Paris.
Les objets
Une sculpture, une photo encadrée, une plante, un cahier sur une table, etc. : d’une façon ou d’une autre, ces objets ont du sens, du moins pour certains des membres du cabinet.
Une (vraie) hélice de DC3, dans la bien nommée « Aviation room ».
Cette photo a été réalisée pour la carte de vœux 2004 de Soulez Larivière & Associés, chacun de ses avocats ayant choisi à l’époque « son » objet.
Cette grande statuette, l’un parmi les nombreux objets du bureau de Daniel Soulez Larivière, est celui qu’il a choisi pour la carte de vœux 2004 du cabinet. Elle est l’œuvre de Laurent Chabolle.
Une marionnette au corps d’avocat et au visage de clown, sur le canapé du bureau de Daniel Soulez Larivière : elle a été réalisée pour lui, à la fin des années 1970, par un collaborateur de l’architecte des bureaux du 22, avenue de la Grande Armée, Jacques-Émile Lecaron.
Sur le bureau de travail de Daniel Soulez Larivière, cette boule de cristal est un cadeau offert par l’ensemble de ses associés et collaborateurs du cabinet.
Le cochon, ce mal aimé, est selon Daniel Soulez Larivière le symbole de l’injustice, car « dans le cochon tout est bon ».
Selon les mots de Daniel Soulez Larivière, un « faux feu pédagogique », dans son bureau.
La collection de cochons en porcelaine sur la cheminée du bureau de Daniel Soulez Larivière, en hommage à cet animal, « symbole de l’injustice ».
Les tableaux et dessins
De façon directe ou indirecte, qu’on les remarque ou non sur les murs, tableaux et dessins en disent aussi beaucoup sur Soulez Larivière & Associés.
Les mains
Les mains des associés, collaborateurs et salariés du cabinet, telles qu’elles ont été immortalisées pour ses vœux de bonne année 2007.